Câlinothérapie : quels sont les bienfaits des câlins ?

Câlinothérapie : quels sont les bienfaits des câlins ?Boosteurs d’immunité, distributeurs de bonheur et redoutables antistress, les câlins recèlent de nombreux bienfaits pour la santé. © Photo de Tatiana Syrikova/Pexels

 

Entre mesures sanitaires, montée des réseaux sociaux et conventions sociales, force est de constater que le câlin vit des jours difficiles. S’il peut sembler anodin, ce geste d’affection et de partage recèle pourtant de multiples vertus insoupçonnées. Entre adultes ou avec ses enfants, la câlinothérapie agit directement sur la santé de chacun. Chaque 21 janvier, la Journée mondiale des câlins nous offre une belle occasion de nous en souvenir. Voici 9 bienfaits des câlins pour la santé !

Ils réduisent le stress, l’anxiété et préservent de la déprime

Depuis plusieurs décennies, la société est en pleine mutation et l’heure est désormais au digital. Avec la crise sanitaire et les mesures de distanciation sociale, cette tendance semble s’accélérer de jour en jour.
Pourtant, nous avons un besoin viscéral de tendresse et d’affection. Et la câlinothérapie constitue un formidable moyen de combler ce besoin.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons tout intérêt à profiter des multiples bienfaits des câlins. Si vous êtes sujet au stress ou à l’anxiété, les douces étreintes constituent la meilleure prescription médicale !

Lorsque vous prenez quelqu’un dans vos bras, votre organisme réagit en libérant une hormone antistress et antidéprime, l’ocytocine. Cette dernière procure un sentiment de bien-être et de libération émotionnelle. Elle est l’antagoniste de l’hormone du stress, à savoir le cortisol. C’est probablement pour cela que la Journée internationale des câlins intervient le 21 janvier, en pleine déprime saisonnière.

Rappelons que les câlins sont bénéfiques à tout âge, et ce, dès la naissance. Chez les nouveau-nés, le peau à peau est essentiel pour apaiser, rassurer et réguler le métabolisme. Empreint de tendresse et de bienveillance, le câlin pourrait même réduire de 25 % les risques de mortalité chez les prématurés.
Une véritable thérapie de lâcher-prise et de relaxation !

Ils sont source de bien-être et de pur bonheur

Faire un câlin constitue, certes, un excellent moyen de réduire son niveau de stress. Mais en réalité, les bénéfices de ce contact physique chaleureux vont bien plus loin ! Prendre quelqu’un dans ses bras agit
directement sur l’humeur, et sur l’épanouissement personnel.

Certains psychologues affirment que pour être heureux et épanouis, nous avons besoin d’au moins 5 à 10 câlins par jour. Étreindre un ami, un enfant, un animal de compagnie ou même un inconnu aurait des
conséquences étonnantes sur le plan physiologique.

Lorsque l’on fait un câlin, le corps produit un cocktail de précieuses hormones bienfaitrices. Il s’agit principalement d’ocytocine, de dopamine, de sérotonine et d’endorphines. Ces molécules agissent directement sur le système nerveux et procurent apaisement, plaisir et plénitude.

Parallèlement, le câlin nous renvoie bien souvent à notre enfance et fait naître toutes sortes de souvenirs heureux. Trouvons le réconfort dans les bras de l’autre !

Ils boostent le système immunitaire et aident à lutter contre les agressions

Indispensables à notre survie, les étreintes jouent un rôle essentiel sur le plan immunitaire. Selon une étude menée en 2014 par l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh, le “hug” (ou câlin) sert de bouclier face aux attaques virales et infectieuses.

En multipliant les accolades, même courtes, le système immunitaire est boosté, et le corps mieux protégé des pathogènes. Les adeptes de câlins sont, entre autres, moins sujets au rhume et au virus de la grippe.

Par ailleurs, certaines études ont mis en évident un fort lien entre câlinothérapie et réduction des symptômes des maladies auto-immunes. Vous l’aurez compris : un bon stock de câlins journalier associé à des vêtements chauds, vous permettront de passer l’hiver en toute sérénité !

Ils renforcent l’attachement émotionnel et développent le lien social

Bien évidemment, les caresses, les bisous, les câlins, ou encore les accolades constituent de formidables outils d’expression émotionnelle. Ces élans affectifs permettent de montrer aux autres qu’on les apprécie, qu’on les aime, qu’on les respecte, ou qu’on leur fait confiance.

Dans un monde de plus en plus virtuel, le câlin sert de doux messager et renforce l’attachement. Mais il contribue également à développer le lien social, et à lutter contre l’exclusion et la solitude.

Pour les personnes âgées, éprouvées ou malades, il s’agit parfois d’une véritable question de vie ou de mort. Mettons de côté nos craintes, notre peur du jugement ou nos freins émotionnels, et reconnectons-nous à nos vraies sensations !

Ils constituent des anti-douleurs naturels et sans effets secondaires

En sécrétant de l’ocytocine, l’organisme se détend, s’apaise et réduit son niveau de stress. Mais ce n’est pas tout. Cette hormone du bien-être a d’autres vertus surprenantes. Sécrétée en grande quantité lors de l’accouchement, elle sert d’antidouleur naturel.

Elle invite les muscles à se relâcher, et la circulation sanguine à ralentir. En agissant ainsi sur le corps, elle permet de réduire les sensations de douleur. Et contrairement aux traitements antalgiques, le câlin sert de médicament naturel, gratuit et totalement dépourvu d’effets secondaires. À consommer
quotidiennement et sans modération !

Ils protègent le système cardiovasculaire

Symboles de joie et de douceur, les manifestations tactiles telles que les câlins agissent directement sur le système cardiovasculaire. Au contact de l’autre, nos récepteurs sont activés et envoient des signaux au cerveau.

Résultat : la pression artérielle se réduit, le rythme cardiaque s’apaise et le corps se relâche. Rappelons que les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité à l’échelle mondiale.
Par ailleurs, le risque d’en être victime augmente avec le vieillissement.

Pour prendre soin de sa santé et se préserver de ces pathologies, il ne faut pas sous-estimer le pouvoir d’un bon gros câlin. Vu ses nombreux bienfaits, on aurait tort de se priver de ces merveilleux moments de tendresse !

Ils permettent de communiquer sans dire un mot

La tendresse est un langage à la fois puissant et universel. Serrer quelqu’un dans ses bras constitue un moyen d’exprimer ses pensées et ses ressentis, sans avoir à prononcer le moindre mot.

Lorsqu’un proche vit un malheur ou traverse une épreuve douloureuse, il n’est pas rare de ne pas savoir quoi dire. Dans ce cas, le câlin constitue probablement la meilleure réaction à avoir. Il permet de montrer son empathie, sa compassion et son soutien, tout en subtilité.

Dans les moments d’euphorie, où le bonheur nous coupe le souffle, il permet d’exprimer sa joie et de la partager avec l’autre. Enlacer une personne, c’est toujours lui transmettre quelque chose. Vive la communication non verbale !

Ils permettent d’allonger l’espérance de vie

En réduisant les risques de maladies virales, cardiovasculaires et le stress, les marques d’affection comme les accolades nous maintiennent en bonne santé. Tout naturellement, elles contribuent à allonger notre espérance de vie, mais également notre qualité de vie.

En s’accordant des signes d’affection tout au long de la journée, nous améliorons nos chances de vivre vieux et heureux. Même si vous n’êtes pas une personne tactile, il est important que vous trouviez le moyen de faire le plein de tendresse. Avec votre chien, vos proches ou avec des connaissances plus éloignées, apprenez à mettre votre mental de côté et savourez l’instant !

Ils renforcent l’estime de soi et le sentiment de sécurité

Certaines études réalisées dans des unités de bébés prématurés, ont révélé que les nourrissons prennent 50 % de poids supplémentaires lorsqu’ils sont câlinés. Établir un contact physique tendre permet de renforcer notre sentiment de sécurité.

Mais c’est également un bon moyen de développer l’estime de soi, chez l’enfant, comme chez l’adulte.
Les câlins développent la confiance en soi et en l’autre, tout en aidant à vaincre la timidité. Quoi de mieux qu’une bonne étreinte pour mettre l’autre à l’aise et créer un climat de confiance mutuelle ?

Créateurs de bonheur et de bien-être, les câlins recèlent de nombreuses vertus pour notre santé. Ils agissent aussi bien sur notre équilibre psychologique et émotionnel, que sur le bon fonctionnement de
notre organisme. Remplissons notre réservoir affectif et bénéficions des multiples bienfaits des câlins !
Leur connaissiez-vous ces propriétés bienfaisantes ? N’hésitez pas à réagir à cet article en commentaires.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire